Massage Japonais (Kobido)

 Le Massage Japonais (Kobido) est un massage spécial visage:

 

Kobido n’est pas la traduction de « massage japonais » mais signifie « ancienne voie de beauté ». La marque a été déposé en France fin 2015, mais n’étant pas encore enregistrée, les professionnels qui pratiquent le Kobido peuvent utiliser le nom, jusqu’à nouvel ordre. Toutefois, en Espagne et dans de nombreux autres pays il est désormais protégé.

 

Le « Kobido » est un mélange harmonieux de massage « Amma » et d’acupressure, il vise à procurer détente et relaxation au curiste. il sert également à fluidifier la circulation énergétique et sanguine du visage mais aussi de tout l’organisme. Il permet de libérer les tensions musculaires dans le but de rendre sa souplesse et son élasticité à la peau. Pratiqué régulièrement le « Kobido » est à même de rajeunir le visage d’un individu !!!

 

Qu’est ce qui le différencie des autres massages?

le Kobido est plus qu’un massage. C’est un art traditionnel, qui repose sur une grande rigueur. Cependant, il y a des ressemblances avec les massages dits « profonds », qui agissent jusqu’au niveau des muscles. Extrêmement complexe, il est basé sur plus d’un millier de techniques, qui sont divisées en 48 catégories. Dans chacune d’entre elles, plusieurs variantes sont proposées en fonction de la partie de visage sur laquelle elles sont appliquées. Elles sont réalisées avec une crème, et non une huile pour garder le contact étroit avec les tissus. Et de temps à autre, le thérapeute ajoute quelques gouttes d’eau pour améliorer le glissant.

Pendant le massage, le visage reçoit dans un enchaînement de gestes synchrones (lissages, pétrissages, percussions, vibrations, etc…) qui a tout d’une chorégraphie de ballet ! un coté de visage est travaillé, puis l’autre. Selon l’intensité et la vitesse à laquelle les gestes sont réalisés, l’action sur les structures du visage est plus ou moins profonde, le but de la séance étant de provoquer un véritable effet « lifting » du visage. Après comme l’indique le protocole Kobido car c’est un protocole à suivre dans les règles de l’art ce succède des points d’acupression, l’utilisation des points situés le long des méridiens s’y retrouvent, la pression de ces points servant à relancer une énergie vitale qui fait défaut à certains endroits ou est bloquée à d’autres, qui permet notamment d’aider à soulager la douleur; de limiteras méfaits su stress; de lutter contre la fatigue, l’anxiété et les troubles nerveux; de retrouver une bonne qualité de sommeil.

On se relève de la table de massage avec la sensation d’une peau très ferme, comme « injectée », et des muscles bien présent. Le « Kobido » s’adresse aux visages fatigués et vieillis, Il n’est pas utile avant 30 ans mais ne fait pas de mal pour autant d’en recevoir un.

 

On en attends quoi ?

Comme tous les massages asiatiques, le kobido travaille sur l’équilibre du « chi », l’énergie vitale. Il stimule aussi la micro-circulation cutanée et le flux lymphatique, pour un meilleur apport nutritif aux cellules et drainage des déchets métaboliques. D’ou cet effet de « visage repulpé » et de teint éclairci à la fin du soin. Mais il a également une action sur les tissus cutanés, qu’il raffermit, et les muscles qu’il relaxe afin de lisser des rides d’expression. Enfin in tonifie le visage lui rends tout son galbe.

 

Il ne faut pas oublier que les muscles peauciers qui tapissent le visage sont au contact étroit de la peau. Tous les gestes vivant à les stimuler ont donc un impact immédiat sur la qualité des tissus et les volumes du visage. « Comme lors d’un cours de stretching, on va amener la fibre à relâcher sa tension de base, qui va s’allonger et entraîner un véritable effet de lissage. C’est ce qu’on appelle en Kinésithérapie la « contraction relâchée ». On applique une forte pression sur les muscles pendant quelques secondes, lesquels par effet réflexe se relâchent alors doucement.

 

Inversement, si l’on souhaite redonner à un muscle, on lui applique des manoeuvres très toniques (percussions, vibrations) et rapides, qui vont aussitôt le contracterez lui redonner du volume »

 

Pour un résultat optimal, prévoyez dix séances rapprochées (à raison de deux par semaine), puis une séance d’entretien tous les 15 jours/1 mois.

 

Lien du journal marie Claire :

https://www.marieclaire.fr/massage-kobido,1237557.asp

 

Tarifs 100€ pour 1h de massage