Massage de plein corps Abhyangam (ayurvédique)

Massage de pleins corps, véritable massage ayurvédique selon les livres sacrés de Brahma sur table, fait partie intégrante de la médecine ayurvédique.

DSC_0061-2«Abhyanga» signifie, littéralement, massage à l’huile de tout le corps. Ce massage holistique traditionnel venant de l’Inde est spécifiquement recommandé dans le cadre du système thérapeutique, l’ayurvéda, pour une amélioration globale de la santé et du bien-être. En effet, l’abhyanga est la voie la plus directe pour harmoniser l’énergie vitale du corps, car cette technique met en œuvre non seulement diverses techniques manuelles mais aussi les propriétés des différentes huiles, plantes ou arômes utilisés pendant toute la durée du massage.

Histoire

Le système de santé appelé Ayurvéda vient littéralement, du sanskrit «Ayur» (vie) et «Veda» (connaissance). C’est la médecine physique-spirituelle traditionnelle de l’Inde. Elle a été transmise oralement par les saints hommes de l’Inde ancienne, les Rishi, jusqu’à l’avènement de l’écriture. C’est il y a seulement 4 500 ans que l’ayurveda fut transcrit dans les textes sacrés, les «Veda». Cette ancienne méthode a influencé les médecines du Tibet, de la Chine, de la Perse, de l’Egypte, de la Grèce et de Rome. Pendant la colonisation britannique, les occupants ont banni les collèges ayurvédiques ; c’est depuis l’indépendance de l’Inde que l’ayurveda est revenu en force. Cependant, certaines connaissances ont été perdues comme la chirurgie. Heureusement, la transmission dumassage ayurvédique n’a pas été trop affectée durant cette mauvaise période. L’abhyanga (littéralement, massage à l’huile de tout le corps) fait partie intégrante de la médecine ayurvédique. Le massage abhyanga est tout particulièrement recommandé dans le cadre de ce système thérapeutique pour une amélioration globale de la santé et du bien-être.

Description

L’une des caractéristiques de base du massage abhyanga est l’accent mis sur le concept d’énergie (prana). De là, émerge une conscience de la nécessité d’un flux libre et harmonieux de l’énergie afin de rester en bonne santé ; les ruptures de flux énergétiques entraînent invariablement déséquilibres et maladies. Dans la vision yogique et ayurvédique de l’anatomie énergétique, il y a sept types de centres énergétiques (les chakras), 14 nadis (ou courants énergétiques), dont on compte 107 marmas (littéralement zones sensibles ou vulnérables), et des points énergétiques localisés dans tout le corps. La manipulation des marmas par le biais du massage (abhyanga), de la digitopuncture, de l’aromathérapie, des plantes, de la marmapuncture et de la chaleur, permet de mobiliser le prana (énergie vitale) afin de résorber des blocages et stimuler le courant énergétique. Toutes les thérapies ayurvédiques, incluant le massage abhyanga, qui travaillent d’une manière ou d’une autre sur le prana, tendent à harmoniser ses fonctions, premièrement au moyen des trois doshas : vatta, pitta et kapha. «Dosha» veut littéralement dire «celui qui va mettre en balance» et les trois doshas sont les facteurs primaires de l’état de santé ou de maladie. Ils régulent notre climat interne grâce à leurs interactions.L’abhyanga est la voie la plus directe pour harmoniser le prana du corps. L’abhyanga met en œuvre non seulement des techniques de massage mais aussi les propriétés des huiles, des plantes, des arômes, etc. Le massage du corps entier ouvre l’énergie des marmas et prépare le terrain pour un traitement efficace de marmas spécifiques.

Les bienfaits

Voici les principaux bienfaits physiques, psychologiques et spirituels :

Bienfaits physiques :
– Amélioration de la circulation,
– tonification musculaire,
– assouplissement des articulations,
– élimination des impuretés du corps avec une action sur la peau,
– accroissement de l’énergie vitale tout au long de la journée,
– action sur le système nerveux, le sommeil est de meilleure qualité et plus profond.

Bienfaits psychologiques :
– Positivisation des émotions,
– amélioration de l’harmonie intellectuelle et de la concentration,
– meilleure gestion du stress et des émotions.

Bienfaits spirituels :
– Harmonie retrouvée avec la nature et notre être profond,
– accroissement de l’énergie des Chakras, l’ouverture à la méditation.

Les textes ayurvédiques traditionnels font souvent l’éloge de l’abhyanga et de ses bienfaits. En conclusion, voici ce qui est dit dans l’un de ces textes : «Offrez-vous un massage ayurvédique complet aux huiles. C’est nourrissant et reconstituant en énergie vitale ; cela soulage de la fatigue, revivifie le teint et illumine la peau, améliore la longévité et nourrit toutes les parties du corps».